Copyright © 2010–2020, The Conversation US, Inc. nombre d’heures supérieur au travail salarié en France, plus de temps en travail domestique qu’en travail salarié, durée d’emploi a baissé dans tous les pays industrialisés depuis le début du siècle, sans exception, Organisation de coopération et de développement économique (OCDE). Quoiqu’il en soit, une fois ces précautions d’usage prises, la durée d’emploi a baissé dans tous les pays industrialisés depuis le début du siècle, sans exception. Gestion des congés : 5 raisons d’utiliser Storhy, En 2020, fini le tableur pour gérer les RH. Les écarts les plus importants d’Europe, entre l’Allemagne et la Grèce, s’élèvent à 671 heures d’emploi. À l’exception des postes exigeant des heures d’astreinte, la pause n’est pas prise en compte dans la durée du travail. Comme le résumait The Economist, « les Français pourraient arrêter le vendredi et toujours produire plus que ne le font les Britanniques en une semaine ». A vari dire c'est plus compliqué que pour le premier degré. Par exemple, dans les années 2000, certaines industries ont augmenté le nombre de secondes effectives de travail accompli par minute. ... Population en âge de travailler. Hadrien Clouet — 9 mai 2017 à 16h19. En termes d’organisation du temps de travail, on compare les moments pendant lesquels le travail s’effectue et la part de salariés travaillant en horaires qualifiés d’atypiques (le soir, la nuit, le samedi, le dimanche). Cependant, ces marchés de l’emploi sont parfois manipulés dans le champ politique afin d’asséner des comparaisons simplistes, qui tentent de présenter la durée d’emploi de certains pays comme un modèle, et les salariés des autres comme des retardataires. Un discours récurrent accuse les Français de travailler moins en emploi que leurs homologues européens. Il est donc possible de « travailler moins » en termes de durée, mais de produire plus. En revanche, on observe certains phénomènes en fonction des pays. Autrement dit, par rapport à sa taille, ce pays compte de nombreux travailleurs. Chaque pays possédant une législation particulière concernant le monde du travail, l’emploi en général et une économie différente ; il est difficile de comparer de manière concrète les pays les uns aux autres. Temps de travail en Europe : toutes catégories confondues, la France arrive en 10e position. Write an article and join a growing community of more than 118,600 academics and researchers from 3,811 institutions. Mais en plus, ce discours est fragile : les seules données montrant une durée d’emploi plus faible des Français par rapport à leurs homologues européens se cantonnent aux salariés à plein temps. La présidence hongroise de l'Union récupère un projet empoisonné, celui de réviser la directive de 2003. La commission européenne évalue (dans "La profession enseignante en Europe") la durée du temps de travail dans le second degré. Cette dynamique divergente est entretenue par des écarts importants entre pays européens à deux niveaux. Une réduction du temps d’emploi peut donc s’accompagner d’une intensification de l’activité… c’est-à-dire une hausse du temps de travail. Proportionnellement, l’analyse démontre même que si les français effectuaient le même nombre d’heures de travail que les suisses, ils bénéficieraient d’un niveau de vie 8% supérieur. Ces outils de gestion des temps permettent aux managers et aux responsables RH de mieux organiser le temps de travail des collaborateurs en toute simplicité. Cette baisse tendancielle s’explique par des évolutions de la durée d’emploi au niveau journalier ou hebdomadaire (un temps de travail légal ou conventionnel, selon les pays), mais aussi annuelle (les congés payés) et tout au long de la vie (selon l’âge d’entrée et de sortie du marché du travail). Et ne pas oublier ce qu’enseigne l’histoire sociale : la durée normale d’emploi ne relève pas du déterminisme technologique, mais du choix politique. Pour les enseignants du primaire en Europe, par exemple, le temps de travail varie fortement. En 2012, l’institut Coe-rexecode évaluait que les Français à temps plein travaillaient 1 679 heures, soit la durée la plus faible d’Europe. Cela conduit à des temporalités distinctes selon les pays : par rapport à la moyenne des pays européens, la France a ainsi des salariés à temps plein aux horaires faibles, et des salariés à temps partiel aux horaires élevés, tandis que l’Allemagne est dans une situation rigoureusement inverse. En termes d’organisation du temps de travail, on compare les moments pendant lesquels le travail s’effectue et la part de salariés travaillant en horaires qualifiés d’atypiques (le … De même, les jours ouvrables de congés payés annuels oscillent entre 20 et 28 (hors ancienneté) sur le continent. Temps de travail en Europe: les vrais chiffres Temps de lecture : 5 min. Indicateurs du coût de l'heure de travail en Europe. Dans le primaire, les professeurs des écoles assurent 24 heures de cours par semaine auxquelles il faut ajouter 3 heures hebdomadaires en moyenne annuelle consacrées à de l’aide aux élèves en difficulté, aux relations avec les parents, au travail en équipe et à la participation aux conseils d’école. Si l’on s’appuie uniquement sur l’analyse des chiffres, on peut estimer qu’en termes de durée de travail, la France est l’un des pays de l’Union Européenne qui travaille le moins. La Commission consulte les partenaires sociaux depuis fin décembre. Cela permet de tenir compte des durées légales et conventionnelles quotidiennes et hebdomadaires, mais aussi d’inclure les congés payés et les jours fériés, qui varient aussi fortement en Europe. En effet, s’il est souvent mobilisé au cours de conflits ou de controverses, il désigne en réalité la « durée reconnue de l’emploi », plutôt que le « temps de travail ». Selon la même étude, le Luxembourg, la Belgique, les Pays-Bas et l’Irlande sont les pays les plus productifs de l’Union Européenne juste devant la France, et cela malgré certaines particularités. Cette enquête est menée tous les quatre ans. En outre, le temps de travail réduit la notion de « temps » à la seule durée, laissant de côté d’autres dimensions temporelles (horaires, rythme, prévisibilité…). Même si cela peut paraître paradoxal, la gestion du temps de travail s’appuie avant tout sur la nature du poste et des missions et donc de la productivité en fonction des missions. Il doit alors être considéré comme un salarié expatrié. Pour souligner cette hypothèse, une étude « Enquête sur les forces de travail » menée par l’Institut européen Eurosat, a mis en avant cette particularité jugée « atypique ». La Suisse possède une productivité remarquable grâce à une politique de l’emploi assez unique qui consiste à commencer à travailler jeune et partir à la retraite tard, le tout boosté par la main d’œuvre étrangère. Le temps de travail est un terme trompeur. Le renseignement des informations se fait de manière rapide et relativement fluide pour permettre à tous les acteurs de l’entreprise d’optimiser leur temps de travail. En effet, s’il est souvent mobilisé au cours de conflits ou de controverses, il désigne en réalité la « durée reconnue de l’emploi », plutôt que le « temps de travail ». À ce titre, on assiste depuis une décennie à la montée des horaires « atypiques », c’est-à-dire qui ne correspondent pas à la norme d’emploi à plein temps et en semaine. Par exemple, dans les années 2000, certaines industries ont augmenté le nombre de secondes effectives de travail accompli par minute. Ces solutions sont en réalité des outils de mutualisation au travers desquels collaborateurs et managers ont la possibilité de partager des informations importantes. Storhy vous propose un focus sur les temps de travail en Europe. Enfin, les professions peu qualifiées et les employés travaillent plus fréquemment à temps partiel en Europe, de façon générale. Ensuite, des écarts aussi importants séparent le travail à temps plein dans des pays comme la Grèce (44,5h en moyenne) et le Danemark (sous les 40h). Dans le premier, qui regroupe notamment le Royaume-Uni, la Grèce et le Portugal, la durée d’emploi s’est légèrement accrue dans les années 1990-2000 avant de retomber. Comme nous venons de le voir, comparer les temps de travail d’un pays à un autre est une démarche hasardeuse. Sciences Po provides funding as a member of The Conversation FR. Ainsi, les durées d’emploi varient entre pays européens. Il ne s’agit pas d’un processus mécanique, qui serait tiré par des évolutions technologiques, mais bien plutôt de conflits sociaux qui trouvent leur résolution par l’application conventionnelle des revendications salariées ou par des législations favorables. L’Allemagne est à l’avant-garde de sa réduction. Culturellement, la Suisse place le travail au centre des intérêts du pays puisque que travailler est réellement perçu comme un acte citoyen contribuant à l’effort collectif du pays. Face à ces usages outranciers, on ne peut que plaider pour des comparaisons raisonnables prenant en compte toutes les informations disponibles sur chaque durée nationale d’emploi, ses formes et son contenu productif. Ainsi le pointage devient beaucoup plus facile à gérer, pour permettre aux acteurs concernés de se concentrer sur un aspect plus important de leur travail. Ainsi, le ratio entre travailleurs à temps partiel et travailleurs à temps plein doit être pensé en articulation avec la norme nationale du temps partiel et du temps plein. Retrouvez toutes les informations, débats et les événements de votre région sur le site quelleestvotreeurope.fr. Un air de déjà-vu. La question du temps de travail en France est un sujet sur lequel le président de la République s'était lui-même déjà attiré les foudres de certains observateurs, après que le 25 avril 2019, il eut déclaré : «La France travaille en moyenne beaucoup moins que ses voisins.». Lorsque le temps de travail quotidien dépasse six heures, la pause est de 20 minutes par jour. QUI SOMMES NOUS - EVOLUTIONS - BROCHURE - ESSAI GRATUIT. Si les Etats membres, les partenaires sociaux et les partis politiques sont divisés, c'est bien sur le temps de travail. En France, elle a eu lieu via la législation sur les 35 heures hebdomadaires, qui a créé plusieurs centaines de milliers d’emplois – malgré des possibilités importantes d’accommodements à l’époque – et est progressivement détricotée depuis. Le temps partiel lui-même peut inclure des réalités très différentes, puisque les personnes salariées à temps partiel en Allemagne travaillent 19h par semaine en moyenne, contre 24h pour leurs homologues en Suède. Il est toutefois notable que la variation des durées d’emploi n’est que rarement corrélée à l’évolution de la productivité. Depuis 1950, pour des pays comme les USA, le Japon, l’Allemagne ou la France, la diminution avoisine 25 %. Source : OCDE. Si un enseignant suédois totalise 1 767 heures de travail statutaire, par exemple, le temps de travail en établissement n'atteint que 1 360 heures. Si la France n’est pas en tête de l’Union Européenne en terme de temps de travail, au niveau de la productivité, elle n’a rien à envier à ses voisins de l’UE ! Pourquoi opter pour un SIRH via le Cloud ? Dans le second, qui regroupe les pays du cœur de l’Europe et de Scandinavie, la durée d’emploi n’a cessé de diminuer. Afin d’évaluer les durées d’emploi de chaque pays, le raisonnement le plus approprié semble être à l’échelle de l’année. Dans les civilisations agricoles de l'Europe médiévale, le temps de travail était mesuré en journée et … Vos employés doivent bénéficier d'un repos journalier d' au moins 11 heures consécutives et d'un repos hebdomadaire ininterrompu d'au moins 24 heurestous les 7 jours, sur une période de référence de 2 semaines. Temps de travail. OCDE.Stat permet aux utilisateurs de rechercher et d’extraire des données provenant de nombreuses bases de données de l’OCDE. En outre, dans cette situation, elles effectuent plus d'heures qu'eux, sauf en Italie et en Espagne. La durée d’emploi ne doit pas non plus faire oublier la qualité d’emploi. Vous souhaitez obtenir plus de renseignements sur la gestion des temps de travail ? L'enquête harmonisée par Eurostat sur les coûts de la main d'oeuvre (ECMO) constitue une référence en matière de statistiques comparées sur le niveau et la structure du coût du travail en Europe. Cette boutade montre que la durée d’emploi pose aussi, en creux, la question de la production et de la distribution des revenus. Voilà qui prend à rebours l'idée selon laquelle avec le passage aux 35 heures (loi Aubry de 1998, entrée en vigueur en 2000), les Français seraient parmi les moins travailleurs d'Europe. En effet, ses estimations statistiques excluent le travail domestique, qui regroupe pourtant un nombre d’heures supérieur au travail salarié en France. Notez qu’en Suisse, le temps de travail hebdomadaire est fixé par la loi entre 40 et 50 heures en fonction du secteur d’activité concerné. Pourtant ce pays est bien l’un des plus productifs d’Europe. C’est d’ailleurs ce facteur qu’on préférera prendre en compte pour mesurer l’efficacité d’un pays. Les femmes à temps partiel, sujettes à une division inégale des tâches domestiques ou à une situation monoparentale, passent toujours plus de temps en travail domestique qu’en travail salarié. Cependant, la durée de travail n’est pas un réel facteur à prendre en compte pour évaluer la gestion du temps de travail dans un pays. En Allemagne, c’est plutôt un effet de composition qui est à l’œuvre, c’est-à-dire l’adoption d’emplois à temps partiel par les nouveaux entrants sur le marché du travail ou les chômeurs en reprise d’emploi. La France est le seul pays à pratiquer le régime des 35 heures. Cet article est republié dans le cadre de l’initiative « Quelle est votre Europe ? La productivité en Europe : temps de travail et productivité Selon la même étude, le Luxembourg, la Belgique, les Pays-Bas et l’Irlande sont les pays les plus productifs de l’Union Européenne juste devant la France, et cela malgré certaines particularités. En 2015, d’après une étude de l’institut Coe-Rexecode avec des calculs réalisés à partir des données d’Eurostat, le pays Européen où les salariés travaillent le plus est la Roumanie avec 2080 heures travaillés par an en moyenne par les salariés à temps plein, suivi de près par la Grèceavec 2010 heures. Une réduction du temps d’emploi peut donc s’accompagner d’une intensification de l’activité… c’est-à-dire une hausse du temps de travail. Le temps de travail au sein de l'ère pré-industrielle est une donnée difficile à appréhender. Pour optimiser la productivité en entreprise, l’utilisation d’outils de gestion des temps est un soutien non négligeable. Par exemple, les solutions sont paramétrables suivant les différentes directives mises en place par les gouvernements, comme la directive du SECO pour la Suisse. Travailleurs du secteur du transport routier. Malheureusement, d’après cette même étude, le pays qui se classe en dernier est la France avec seulement 1646 heures travaillées, so… En nous penchant sur la productivité des entreprises en fonction des pays, nous mettrons en avant les différences d’un pays à un autre en termes de gestion du temps de travail tout en s’appuyant sur les obligations légales de chaque pays. La moyenne européenne à temps complet est certes un peu plus élevée – 40,4 heures – mais elle est plus basse pour les salariés à temps … Car si le Royaume-Uni célèbre 8 jours fériés, la Finlande dispose de 15 chaque année. Avec 41 heures de travail hebdomadaire, les Français se situent un peu en dessous de la moyenne européenne (41,9). Dans le secteur privé ... Vous serez alerté(e) par courriel à chaque mise à jour significative de la page Travailler en Europe. D’abord, l’ampleur du secteur à temps partiel oppose des pays comme les Pays-Bas (39 % de salariat à temps partiel, dont 75 % des salariées) et les pays baltes (moins de 10 % de salariat à temps partiel). Ils privilégient ainsi l’accès au travail aux nouveaux arrivants sur le marché de l’emploi et aux chômeurs en reprise d’activité. Les Irlandais et les Allemands quittent le travail plus tôt que le reste de l’Europe, avec 35,4 et 35,3 heures de travail par semaine. ... Part du travail à temps partiel par sexe. Il est pourtant urgent de trouver un compromis. De plus, il est aveugle au contenu effectif des tâches. (Source Eurostat « enquête sur les forces de travail »). Le temps de travail en Europe des salariés à temps complet. L'aménagement du temps de travail est de retour. En effet il n’est pas nécessaire d’être à la tête d’une grande entreprise pour bénéficier de solutions SIRH. Le salarié change de statut lorsque la durée de sa mission à l'étranger dépasse les limites de temps précédemment mentionnées ou lorsqu'il est recruté par un contrat de travail local. Et au niveau des travailleurs indépendants, la France est un des pays qui les conduit à travailler le plus durement. Doctorant en sociologie, CENTRE DE SOCIOLOGIE DES ORGANISATIONS, associé au LABORATOIRE INTERDISCIPLINAIRE POUR LA SOCIOLOGIE ECONOMIQUE, Sciences Po. Pour avoir une vue complète du temps de travail en Europe, il faut encore se référer à la durée moyenne annuelle. C’est le cas en Allemagne : les contrats à temps partiels sont de plus en plus développés par les employeurs. En effet, selon un calcul basé sur le PNB (Produit National Brut) divisé par le nombre de personnes possédant un emploi, le tout rapporté à la productivité européenne, la France obtient un taux de 128,5 alors que l’Allemagne bénéficie d’un taux de 126,9 et le Royaume-Uni quant à lui d’un taux de 99,4. 6 François-Henri Pinault : un salaire de 21,8 millions d'euros en 2018 7 Emmanuel Macron : un exercice devant la presse très attendu 8 Entreprises : le temps de travail à travers l'histoire » dont The Conversation France est partenaire. Les temps de travail moyens en Europe : dans quels pays travaille-t-on le plus ? Hadrien Clouet does not work for, consult, own shares in or receive funding from any company or organization that would benefit from this article, and has disclosed no relevant affiliations beyond their academic appointment. De plus, il est aveugle au contenu effectif des tâches. Si l'on observe la durée annuelle, en 2015, là encore, la France arrive bonne dernière des 28 pays de l'UE pour les salariés à temps plein avec 1.646 heures. De ce fait travailler, et à fortiori occuper un bon emploi est très apprécié en Suisse. En effet, les temps de travail ne sont pas corrélés à la productivité. Avec un salaire mensuel moyen de 1484 euros net en début de carrière, il faut se rendre à l’évidence : l’infirmière hospitalière française a de quoi être jalouse de ses confrères européens (Tab. Même pour les PME, cela assure une évaluation efficace du niveau de productivité et un suivi sur-mesure. SE CONNECTER. Le temps de travail est un terme trompeur. Pour les civilisations de chasseurs-cueilleurs, il serait de l'ordre de 5 heures par jour [4]. En Croatie, la progression est inférieure à 20%, mais les enseignants peuvent être promus à des niveaux de carrière plus élevés avec des salaires plus élevés après 5, 10 ou 15 ans. De même, contrairement à des préjugés ravivés depuis la crise des pays périphériques, les Grecs sont les plus gros travailleurs d’Europe avec 2 042 heures annuelles effectuées en emploi. La manière dont cette réduction s’est opérée varie. La durée conventionnelle moyenne de temps de travail dans l'UE est de 38,6 heures par semaine. La France reste stable avec 37,5 heures par semaine. 1).. Gagnant beaucoup moins d’argent que le danois, le norvégien, le suédois ou encore le suisse, l’infirmier du secteur public français est l’un des moins bien payé d’Europe. Ce type de solutions simple et efficace s’adresse notamment aux PME. Temps de travail hebdomadaire. Grâce à ce genre d’outils, les erreurs sont limitées et les anomalies indiquées. Généralement, cette admonestation a un fond moral, il s’agit de présenter comme une tare le fait de moins travailler qu’ailleurs. Les taux de temps partiel des femmes sont ainsi souvent quatre fois supérieurs à ceux des hommes (France, Italie), voire cinq ou six fois supérieurs (Allemagne). Ainsi avec un temps de travail similaire, la France est donc plus productive que la plupart des autres pays européens. L’intérêt de ces outils est qu’ils sont facilement adaptables aux législations en vigueur. En comparant tous les salariés de l’OCDE, les Français travaillent plus en emploi (1 482h/an en 2015) que leurs collègues allemands (1 371h), hollandais (1 419h), norvégiens (1 424h) ou danois (1 457h). Cela représente plus de 80 journées de huit heures. En 2018, selon une analyse d’un collaborateur scientifique du SECO, le taux de productivité de la Suisse a diminué par rapport à celui que le pays connaissait dans les années 70. Il s’agit de permettre au salarié de se reposer et de se restaurer au cours de la journée de travail. En effet, le temps de travail moyen d’un salarié à temps complet en France s’élevait à 39,1 heures par semaine en 2016 et à 23,7 heures pour un salarié à temps partiel. Les syndicats fulminent en Europe. Ces évolutions sont aussi significative en France, où les salaires augmentent de 73% en 29 ans de travail. Chaque norme nationale est le fruit de luttes salariales, de choix politiques et de compromis sociaux. En d’autres termes, un pays dont le temps de travail est inférieur à un autre ne remet pas en cause sa productivité. Encore une fois, la durée de travail n’est donc pas liée à la productivité.